Cartes bancaires

Les cartes bancaires sont actuellement des instruments de paiement de plus en plus plébiscités en termes de transaction. Se distinguant de la monnaie fiduciaire, autrement dit des pièces et des billets de banque, elles font partie des moyens de paiement scripturaux. Elles en représentent d’ailleurs plus de 50%, et permettent, comme tous les autres, le transfert de fonds via la remise d’un ordre de paiement. En France, on en compte plus de 60 millions en circulation.

Elles font leur première apparition dans l’hexagone en 1967. Le lancement des premières cartes bleues a été initié en 1976. Elles se dotent ensuite d’une puce en 1986 et d’un système de code PIN pour tout paiement en 1992. Le service e-CB est né dix ans plus tard. Le groupe Visa rachète la marque Carte bleue en 2010 : le sigle CB devient « Cartes bancaires ».

Aujourd’hui, elles permettent à leurs utilisateurs de payer et de retirer de l’argent rapidement, tout en évitant de devoir circuler avec des espèces sur eux. Elles réduisent l’obligation de changer de la monnaie lors des déplacements hors de la zone euro, facilitent les paiements en ligne et intègrent des assurances.

Cartes bancaires proposées par les banques en ligne

Dépôt minimum à l’ouverture300 euros1200 euros300 euros300 eurosAucune condition300 euros
Offre de bienvenue80 euros80 euros120 euros80 euros120 euros 80 euros
Type de carte proposéeVisa Classic
Visa Premier
Visa Premium
Gold Mastercard.Visa Classic
Visa Premier
Visa Infinite
CB Mastercard
Gold CB Mastercard
World Elite CB Mastercard
Visa Classic
Visa On Line
Visa Premier
Visa Premier
Visa Classic
Visa Electron
Visa Infinite
Carte bancaire gratuiteVisa Classic et PremierGold MastercardVisa Classic et Visa PremierToutes les cartes sont gratuitesToutes les cartes sont tariféesVisa Premier et Classic
Frais de la carteGratuitsGratuitsGratuitsGratuits2 euros/mois (Visa Classic et Visa On Line)
5 euros/ mois(Visa Premier)
Gratuits(Visa Premier, Classic et Electron)
240 euros annuels (Visa Infinite)
Domiciliation des revenusNonOuiNonNonNonNon
Condition de revenusEntre 1000 et 1800 euros selon le type de carte1200 euros minimum1200 euros mensuels pour Visa Classic1200 euros pour CB MastercardAucune1000 euros mensuels

Qu’est-ce qu’une carte bancaire ?

La carte bancaire est un moyen de paiement qu’une enseigne agréée, notamment une banque, un établissement de crédit, de paiement ou de monnaie électronique (MasterCard, VISA, CB, Sofinco, Aurore, Diners Clubn Finaref, American Express, etc.), mette à la disposition de son titulaire pour qu’il puisse effectuer des opérations telles que le règlement de ses achats auprès des commerçants et des stations-service ou le retrait d’espèces au niveau des guichets automatiques de billets (DAB). Elle est dotée d’une forme rectangulaire et comporte le plus souvent une puce électronique ainsi qu’une piste magnétique. Des services connexes peuvent sinon y être associés : assurance, assistance…

Coût d’une carte bancaire

Les frais varient d’une carte bancaire à une autre, ainsi que d’une banque à une autre pour un choix similaire. Pour déterminer au mieux le coût d’une carte bancaire, son titulaire peut prendre en compte plusieurs services et options qui y sont associés, certains restant obligatoires ou réguliers, et d’autres étant précis ou ponctuels. Les banques en ligne appliquent des tarifs moins élevés, voire inexistants, par rapport aux enseignes traditionnelles (60 à 120 euros).

En principe, il faut inclure dans le tarif la cotisation annuelle, les frais sur les retraits, sur les opérations hors des réseaux, en cas de renouvellement ou d’opposition, les débits immédiats ou différés et les franchises en cas de vol de carte bancaire. Le tarif varie également suivant d’autres facteurs, dont le choix du visuel, etc. De plus, le coût d’une carte bancaire peut dépendre de sa typologie.

Comment choisir sa carte bancaire ?

Le choix d’une carte bancaire dépend essentiellement de plusieurs éléments. Avant d’en sélectionner une, il est nécessaire de déterminer le type de carte (prépayée, crédit, paiement ou sans compte), le tarif (gratuit ou par cotisation), la gamme (classique, prestige, haut de gamme, Premium, MasterCard, Gold, Platinium…) ainsi que la nature du débit (différé ou immédiat). Tout individu souhaitant se procurer une carte bancaire peut également en choisir une selon son profil (étudiant, professionnel, retraité…), son utilisation, ses habitudes d’achat ou son budget. Il faut aussi considérer les options et services de la carte bancaire (assurance, assistance, nationale, internationale, autorisation systématique…) et le montant des plafonds.

Quelles sont les différentes cartes bancaires ?

D’une manière générale, il existe quatre grandes catégories de carte bancaire. Il est cependant possible d’en trouver différents types selon une multitude de critères se rapportant aux services, aux prestations et aux options qu’ils proposent à leurs utilisateurs. Sinon, on peut citer les cartes de débit avec lesquelles le titulaire peut réaliser des opérations qui seront débitées immédiatement sur son compte. Il y a aussi les cartes de crédit permettant de porter au débit, à une date ultérieure et avec ou sans intérêt, les opérations. Autrement, les cartes commerciales sont liées aux frais professionnels, et les cartes prépayées (cadeaux, rechargeables…) permettent à leurs titulaires de disposer d’une somme déterminée.

Les différentes cartes bancaires - image

Les cartes de retrait

Comme leur nom l’indique, elles permettent de manière exclusive de retirer des espèces au niveau des distributeurs automatiques de billets (DAB) ou guichets automatisés de banque (GAB). Il est à noter qu’elles peuvent le faire, soit uniquement sur les guichets de la banque les fournissant, soit sur l’ensemble des distributeurs situés au sein du territoire national et/ou à l’étranger. Par ailleurs, elles offrent à leur titulaire la possibilité d’effectuer des paiements dans les magasins ou points de vente, notamment chez les commerçants. Aussi, elles permettent de consulter le solde d’un compte, de demander un chéquier et de réaliser ces opérations 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Cartes bancaires

A la différence des cartes de retrait, les cartes bancaires permettent à leurs utilisateurs d’encaisser des espèces dans les distributeurs de toutes les banques. Sinon, elles servent également à effectuer les paiements des achats chez les commerçants. Elles se distinguent notamment par la possibilité de régler les emplettes à distance, autrement dit, par le biais d’un téléphone ou d’internet. Leur débit peut effectivement être immédiat ou différé. Dans le premier cas, le montant des achats est prélevé de façon immédiate sur le compte du titulaire, tandis que dans le second, le total est soustrait du compte en une seule fois à une date précise.

Les cartes de paiement

Les cartes de paiement se démarquent de la catégorie des cartes bancaires en étant délivrées par un établissement bancaire. Évidemment, elles s’obtiennent grâce à la détention d’un compte bancaire. Elles peuvent, plus précisément, posséder les caractéristiques des cartes de débit, de crédit ou des deux à la fois. Dans ce dernier cas, le titulaire dispose d’un choix entre le débit sur son compte ou la réserve de crédit. En outre, elles intègrent également toutes les spécificités d’une carte bancaire. Cela dit, elles permettent de s’acquitter de ses achats à distance ou sur un terminal de paiement. Le retrait des billets au niveau des DAB et le rechargement de téléphone portable font aussi partie de leurs atouts.

Cartes à autorisation systématique

On parle d’un moyen de paiement et de retrait se caractérisant par une consultation automatique ou une vérification systématique du solde d’un compte courant du titulaire au moment d’une transaction. Cela dit, les détenteurs de ces cartes à autorisation systématique seront dans l’impossibilité de retirer de l’argent ou d’acheter un article si le solde de leur compte est insuffisant. On peut dire qu’elles sont plus adaptées aux jeunes. Elles conviennent également aux utilisateurs ne voulant pas finir à découvert ou fichés à la Banque de France. Il existe plus précisément trois sortes de cartes bancaires à autorisation systématique : la MasterCard Maestro, la Visa Électron et la Visa V Pay.

Cartes à débit immédiat

On dit qu’une carte est à débit immédiat lorsque la moindre des opérations réalisées avec elle est directement débitée sur le solde du compte bancaire. Plus précisément, le titulaire y constatera une répercussion le lendemain de la transaction au maximum. L’avantage de disposer de ce type de carte bancaire réside dans le fait que son utilisateur puisse rapidement savoir où en est son solde bancaire. Les cartes à débit immédiat permettent de régler des achats et de faire des retraits dans des DAB. Il faut toutefois éviter de tomber dans le rouge en les utilisant pour se tenir loin des incidents de paiement et des découverts que la banque facturera évidemment.

Cartes à débit différé

Les cartes à débit différé ne sont nulles autres que des cartes de paiement offrant à leurs titulaires la possibilité de s’acquitter de leurs achats et d’effectuer des retraits au niveau des distributeurs automatiques de billets. Évidemment, elles ont des caractéristiques tout à fait opposées à celles des cartes à débit immédiat. Les montants des acquisitions ne sont ainsi débités du compte de leurs utilisateurs qu’en fin de mois. Toutefois, les retraits sont déduits de manière immédiate. Si l’on se focalise de plus près sur les particularités de ces cartes, on peut dire qu’il s’agit de cartes sous forme de crédits octroyés par la banque. Donc, les personnes ayant des difficultés à gérer leur budget devraient éviter leur utilisation.

Les cartes internationales

On parle de cartes internationales lorsqu’elles sont acceptées aussi bien en France qu’à l’étranger. Tout comme les cartes nationales, elles peuvent être à débit immédiat ou différé. D’habitude, ce sont les groupes Visa, MasterCard ainsi qu’American Express qui les commercialisent. Il faut également noter qu’elles sont disponibles au sein de l’ensemble des réseaux bancaires, mais aussi sur Internet. Sinon, elles présentent des particularités au niveau de leurs tarifs qui sont excessivement plus élevés par rapport aux coûts des cartes bancaires nationales. Comme beaucoup, elles permettent de payer chez des commerçants, retirer de l’argent dans les DAB, effectuer des virements en euro ou en devise, faire des emplettes en ligne et utiliser le paiement sans contact.

Les cartes de crédit

Ce sont des cartes privatives fournies par des établissements de crédit en partenariat avec des institutions bancaires, grands magasins ou supermarchés. Associées à une réserve d’argent, elles sont utilisables pour effectuer des retraits dans les DAB ou de régler des achats dans des enseignes commerciales. Les montants ne seront pas débités de manière directe du compte bancaire, mais le seront plus tard, autrement dit, par mois ou en fonction d’un contrat avec l’organisme ayant délivré la carte. Le principal avantage dans l’utilisation de ces cartes réside dans la possibilité de faire des paiements presque partout sans devoir disposer de l’argent liquide sur soi.

Les cartes prépayées

Le titulaire d’une carte prépayée a la possibilité de régler ses dépenses pour un montant plafonné au préalable. Il ne pourra cependant pas se permettre un découvert ou un crédit. Plus précisément, il s’agit d’un moyen de paiement qui fonctionne telle une carte classique avec autorisation systématique, mis à part le fait qu’il ne nécessite pas l’ouverture, autrement dit, la disposition d’un compte en banque, mais plutôt d’un compte de monnaie électronique. Son solde peut grimper jusqu’à 1000 euros, une somme dont il faudra recharger au niveau d’une agence bancaire ou chez un buraliste. Son utilisation demande par ailleurs une pièce d’identité et un justificatif de domicile.

Les cartes mixtes paiement/crédit

On parle de cartes mixtes paiement/crédit lorsque celles-ci permettent le règlement de ses achats au niveau de tous les points de vente. Également appelées cartes co-brandées, elles offrent à leur titulaire la possibilité de retirer des espèces dans les DAB sur le territoire français ainsi qu’à l’étranger. Sinon, elles sont commercialisées par les banques ou sont issues d’un partenariat entre un établissement de crédit et une enseigne bancaire ou commerciale. Cette double fonctionnalité nécessite par ailleurs une précision de la nature des opérations de leur détenteur (crédit ou débit). Elles peuvent aussi demander aux clients s’ils souhaitent puiser dans un crédit renouvelable ou faire usage du solde de leur compte.

Carte Visa ou carte MasterCard ?

Visa et MasterCard sont les deux plus importants réseaux commercialisant des cartes bancaires. D’une manière générale, leurs produits sont assez similaires. Ils témoignent également d’une présence équivalente à l’échelle planétaire, malgré que le réseau Visa soit plus étendu à travers l’Europe, et le groupe MasterCard aux États-Unis.

Concrètement, la différence entre ces deux réseaux se trouve au niveau des grilles tarifaires des différentes banques. En effet, chaque banque est respectivement libre d’émettre sa propre cotisation annuelle, ses plafonds de retrait et de paiement, ses garanties d’assistance et d’assurance, et dispose d’une qualité de service client assez particulière. Toutefois, il est possible de distinguer ces deux groupes en se focalisant sur l’accès à la galerie marchande, autrement dit, sur les avantages commerciaux avec des marques partenaires, et surtout en ligne.

mastercard et visa card - image

Opter pour les cartes prépayées

Le marché des cartes prépayées connait un boom ces dernières années, et ce, au niveau de plusieurs territoires, notamment le France. Cet engouement se traduit par ailleurs par des avantages qui sont propres à ce type de carte bancaire. En effet, plusieurs raisons incitent les utilisateurs à le plébisciter. On peut par exemple citer la possibilité de voyager en toute sérénité parmi ses atouts : pas de fraude bancaire, des taux de change réguliers ou standards, etc. Sinon, il ne faut pas oublier le côté anonyme ou confidentiel des cartes prépayées, offrant aux titulaires la possibilité de protéger leur vie privée. Toutes les informations personnelles sont exclues du compte bancaire. Autrement, on parle certainement des cartes bancaires les plus adaptées au commerce en ligne. Permettant de contrôler intégralement le solde disponible, elles sont également pratiques pour éviter les fraudes. S’ajoutant à cela la facilité, mais surtout le faible coût de l’envoi d’argent. Opter pour une carte prépayée, c’est aussi se faire accepter par une banque, autrement dit, pas d’interdit ni de refus bancaire.

Avis sur les Cartes bancaires des meilleures banques en ligne

Les meilleures banques en ligne fournissent différents types de cartes bancaires où les tarifs et les plafonds de retrait et de paiement sont à des niveaux particulièrement excellents. Elles proposent soit une carte bancaire Visa, soit MasterCard, qui sont elles-mêmes disponibles en fonction de plusieurs sous-catégories : Gold, Premium, Classic… Les meilleures banques en ligne ont choisi de proposer gratuitement leurs cartes bancaires et en ont fait un standard. Les cartes bancaires des meilleures enseignes bancaires virtuelles sont enfin tout à fait adaptées aux solutions de paiement mobile comme Samsung Pay, Apple Pay ou encore Google Pay.